Nouveau logo et spirale dynamique

A nouvelles activités, nouveau logo !

Comme j’ai eu l’occasion de l’écrire ici-même, mon activité évolue vers l’accompagnement au changement, sous deux formes :

  • les changements dans les organisations, avec le conseil en management participatif et intelligence collective;
  • les changements personnels, avec le coaching des individus et des équipes.

Il était temps d’annoncer la couleur, ou plutôt les couleurs : j’ai choisi celles des trois derniers niveaux -en attendant le prochain !- de la spirale dynamique : vert, jaune et turquoise.

La spirale dynamique est une théorie élaborée par un professeur américain de psychologie, Clare W. Graves. Il l’a nommée ECLET: Emergent Cyclical Levels of Existence Theory, la théorie de l’émergence cyclique des niveaux d’existence bio-psycho-sociaux. Ce sont  le professeur Don Beck et son élève Christopher C. Cowan qui la reprendront, la développeront, et la populariseront sous le nom de Spirale dynamique.

En 1981, le professeur Graves la résumait ainsi:

« En résumé, je propose que la psychologie de l’être humain mature soit un processus émergent et oscillant qui se déploie en spirale et qui est caractérisée, au fur et à mesure que les problèmes existentiels de l’être humain changent, par la subordination progressive de systèmes de comportements anciens par des systèmes nouveaux et plus complexes ».

L’environnement de l’homme préhistorique et le nôtre ne sont pas les mêmes… Les comportements individuels adaptés à ces environnements sont nécessairement différents, de la lutte pour la survie de l’individu à l’intégration dans un monde complexe et en interactions permanentes.

Comme le dit bien le professeur Graves, les anciens systèmes de comportement (par exemple la force brutale) ne disparaissent pas (dans certaines situations, les réactions instinctives et brutales peuvent nous sauver la vie !), mais sont subordonnés à de nouveaux systèmes de comportements (par exemple la coopération), comme des couches successives de développement.

La question n’est pas de savoir quel est le meilleur comportement, mais quel est le comportement le plus adapté à un environnement donné.

Vous trouverez ici les grandes caractéristiques des 8 niveaux de la spirale dynamique.

Et ce qui est vrai des comportements individuels l’est aussi des modèles d’organisation qui doivent s’adapter à des environnements de plus en plus complexes et changeants, comme notre monde « VICA » : Volatil, Incertain, Complexe et Ambigu.

La stabilité qui faisait la force des grandes institutions (églises, états) et des entreprises tayloristes devient un terrible handicap. C’est ce qu’a très clairement exposé Frédéric Laloux dans son livre « Reinventing Organizations » où il transpose aux organisations le modèle de la spirale dynamique.

C’est donc en pensant aux trois derniers niveaux de la spirale que j’ai choisi les nouvelles couleurs de mon logo :

J’espère qu’il vous parlera !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *