Réforme de la formation professionnelle et certification qualité

La réforme de la formation professionnelle

A partir de 2021, la réforme de la formation professionnelle imposera une certification qualité aux organismes de formation pour que leurs formations soient éligibles aux financements publics.

Il existe aujourd’hui déjà plusieurs certifications reconnues par le CNEFOP (qui disparait au profit de Frances Compétences). Ce qui va changer : il y aura désormais un référentiel unique, et une certification par un organisme certificateur qui devra être accrédité.

 

Le futur référentiel unique n’est pas encore connu, mais il s’inspirera nécessairement des référentiels existants, déjà nombreux (liste non exhaustive !) :

  • La norme internationale NF ISO 29993 Mars 2018, Services de formation fournis en dehors du cadre de l’enseignement formel – Exigences de services, qui a remplacé la norme NF X50-761
  • La norme française NF X50-769 Septembre 2012, Formation professionnelle – Processus de réalisation d’une action de formation – Recommandations/Bonnes pratiques opérationnelles
  • La norme française NF X50-760 Décembre 2013, Formation professionnelle – Les informations essentielles sur l’offre de formation – Lisibilité de l’offre de formation
  • Le référentiel de certification NF 214 pour la certification de services des organismes de formation NF Service formation
  • Le fascicule de documentation français FD X 50-758 pour les formations par apprentissage
  • La norme internationale ISO 29990 : 2010 Septembre 2010, Services de formation dans le cadre de l’éducation et de la formation non formelles – Exigences de base pour les prestataires de services
  • Ou encore la norme de base des systèmes de management de la qualité, l’ISO 9001 de septembre 2015, parfaitement applicable aux organismes de formation.

La certification d’un organisme de formation portera sur deux aspects :

  • Les processus opérationnels centrés sur les services de formation eux-mêmes, depuis la définition du besoin jusqu’à l’évaluation de l’efficacité de la formation ; C’est le domaine des normes NF ISO 29993, NF X50-769, NF X50-760, du référentiel NF 214, du fascicule de documentation FD X 50-758
  • Le management de l’organisme ; c’est bien sûr par excellence le domaine de l’ISO 9001.

L’ISO 29990 intègre quant-à-elle ces deux dimensions, respectivement dans les parties 3 et 4 de la norme.

L’inconnue porte sur la part respective et le niveau d’exigences qui sera attendu sur chacune de ces deux dimensions.

 

Quelle orientation choisir pour un organisme aujourd’hui ?

Tout dépend de son objectif !

S’il s’agit uniquement d’être certifié, la solution a minima consiste… à attendre le référentiel que doit élaborer France compétences ! Avec le risque qu’il arrive tardivement et d’agir dans la précipitation pour s’y conformer. Je le déconseille vivement !

La deuxième option consiste à travailler d’ores et déjà sur les exigences des référentiels existants concernant les processus opérationnels. Il est en effet vraisemblable que la part opérationnelle sera prépondérante dans le futur référentiel.

La troisième option consiste à profiter de cette obligation faite aux organismes de formation pour viser l’excellence et le progrès en interne. Elle passe par un développement de son système de management de la qualité. La base de travail pour se préparer à la certification est alors assez naturellement l’ISO 29990 qui inclut les deux dimensions, opérationnelles et de management.

Quelles que soient les futures exigences, l’organisme n’a rien à perdre et tout à gagner !

  • S’il est loin aujourd’hui des exigences de ce référentiel en termes de management, un travail dans ce domaine va le faire progresser. Comme toute démarche qualité bien conduite, c’est un investissement (en temps, essentiellement) très rentable.
  • S’il s’en rapproche déjà, cela ne lui demandera pas de travail supplémentaire.

C’est l’approche que je recommande aujourd’hui, et c’est celle qu’a choisie l’APV, l’Académie des Projets de Vies, à Angers.

 

L’Académie des Projets de Vie à Angers

 

Cet organisme propose un ensemble de prestations diversifiées autour de l’accompagnement de publics présentant des personnalités atypiques. Ces personnes diffèrent du type « normal » de la société dans laquelle ils vivent, et du fait même de cette atypie rencontrent des difficultés pour trouver leur place et entrer en relation avec les autres.

Ces prestations incluent des entretiens individuels et de l’accompagnement pour les publics ciblés, des stages et de la formation et de l’analyse de pratique pour les professionnels en contact avec ces publics. Cette activité de formation s’adressant à des professionnels est bien sûr concernant par les évolutions de la réglementation.

Au-delà de la contrainte, Michel Yacger, le co-fondateur et dirigeant de l’APV a bien vu dans l’obligation de certification de ses activités de formation à venir une opportunité de progrès, un gage de pérennité et de développement de son organisme -y compris à l’international.

 

C’est avec un grand plaisir que je vais l’accompagner dans sa démarche. La première étape sera un état des lieux de l’organisation actuelle, avant le déploiement d’un système qualité comme je les aime : conciliant rigueur et souplesse, élaboré de façon collaborative, par et pour ceux qui vont l’utiliser, le faire vivre et l’améliorer en permanence.

 

Si vous êtes également impliqués dans un organisme de formation et si vous vous interrogez aussi sur la démarche à suivre, contactez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *